Inscrivez-vous pour être informé des actualités et offres LeGlazik.fr

L'histoire du vêtement marin

Le Glazik est le fabricant historique des cabans, kabigs, vareuses, pantalons marins, corsaires.... et dispose donc d'un savoir-faire authentique et inimitable. Acheter un article Le Glazik, c'est faire sens avec une longue aventure du patrimoine immatériel français.



La vareuse

Vareuse vient du vieux français varer, qui signifie (se) protéger / (s')abriter et indique ainsi la première fonction de la vareuse. 

La vareuse était le vêtement de travail des marins, qu'ils se confectionnaient eux-mêmes dans les chutes de voiles ; ils avaient l'assurance d'un vêtement résistant et d'optimiser leurs tissus de voiles, très chers. La vareuse était confortable, imperméable et coupe-vent. Chaque port avait sa couleur attitrée ; parfois, dans certaines régions, les corps de métier de la mer avaient leur couleur de vareuse : jaune pour les pêcheurs à pieds, rouille pour les pêcheurs au casier, rouge pour les ostréiculteurs, bleue pour les pêcheurs en haute mer.
Le bouton de fermeture était à l'origine cousu à l'intérieur pour éviter aux marins de s'accrocher aux cordages, drisses et autres drosses. En outre, elle comporte deux poches intérieures, selon la tradition une pour la réserve de tabac et une autre pour le carnet où chacun notait sa pêche du jour.


L'entreprise Le Glazik a longtemps été la seule à habiller les marins avec ce produit authentique, qui est devenu au fil du temps un vêtement de loisir.
La vareuse Vam Le Glazik  reste la référence des connaisseurs, qui savent apprécier sa qualité de toile (coton solide et maintenant certifié biologique) et de confection (doubles coutures rabattues) fabriquée en France. C'est, avec le caban, une de ses marques de fabrique depuis 1928.


Le caban


Historiquement, le caban est né sous forme de tunique chez les bédouins du Sahel qui l'appelaient qaba. Au XVème siècle, les navigateurs portuguais et espagnols le rapportèrent en Europe. En raison de ses qualités de protection en haute mer ou pour les quarts, il fut adopté officiellement par la plupart des Marines occidentales au XIXème siècle.

Le caban est fabriqué en Europe dans un drap de laine très épais, enduit de suif et de goudron pour une étanchéité parfaite. Le caban protégeait la nuque des marins par son large col, l'abdomen par son double boutonnage (à fermer selon la direction du vent pour les tribordais et les bâbordais), les mains par ses poches poitrines. 
Le caban devint rapidement partie intégrante de l'uniforme des marins français du Second Empire. Ses boutons doivent être gravés à l'effigie de la Marine Nationale, ce qui permet de repérer les contrefaçons.


Le Glazik fabrique depuis toujours un caban (aujourd'hui appelé Molène, fabriqué en France) en drap de laine extra lourd, le seul à se rapprocher du modèle authentique ; ces cabans continuent toujours d'offrir protection et élégance.
Le caban Le Glazik est largement connu des amateurs de vêtement authentiques, qui savent apprécier sa qualité de toile et de confection. C'est, avec la vareuse, une de ses marques de fabrique depuis 1928.